Retour

ThermoZYKLUS : LA régulation pièce par pièce ou multizones

img Régulation Thermocyclique, unique et breveté de ThermoZYKLUS (THZ). Une régulation pièce par pièce, auto-adaptative, sensible à 0,15°C, pour le chaud et/ou le froid, filaire ou sans fil, avec raccordement possible via Mod-Bus sur GTC (Gestion Technique Centralisée).


Nouveau : eu. bac Cert pour THZ

Cette labélisation par eubac.org, confirme la précision des systèmes de régulation avec un résultat supérieur à toute la concurence !

image id=237Précision de :

 

- 0,5K (°C) en chauffage par le sol

 

- 0,2K (°C) en chauffage par radiateur

Label A+

Aucun concurrent ne fait mieux !

Voyez par vous même dans le moteur de recherche eubac.org

 

Régulation thermocyclique pièce par pièce, de quoi s'agit-t-il ?

Economie + Confort + Adaptation

image id=210 image id=222

 

 

 

 

 

 

Le matin ou le soir, il fait chaud au salon alors que la salle de bain reste froide. Et vous avez beau ouvrir les vannes à fond dans la salle de bain, et la pièce ne chauffe pas !

Ou alors, vous devez chauffer la pièce de référence (où le thermostat d’ambiance se trouve), généralement le salon, pour que d’autres pièces de la maison soient chauffées.

Ce sont des pertes d’énergie importantes et un manque de confort certain.

La solution, une régulation pièce par pièce ThermoZyklus.

Le principe général

Il réside dans l’ouverture et la fermeture des vannes suivant les besoins de chaque pièce et ce sans être tributaire d’une pièce de référence.

Un régulateur, la centrale ZE, collecte les informations des sondes d’ambiances placées dans chaque pièce et commande l’ouverture et la fermeture des têtes motorisées des vannes thermostatiques de chaque émetteur de chaleur (radiateur, convecteur, circuit de chauffage par le sol, …).

Le procédé thermocyclique représente une innovation fondamentale en matière de régulation de température.

Cette régulation fonctionne selon un nouveau principe que les thermostats ou régulateurs à actions proportionnelles intégrales ne proposent pas. Nous y reviendrons plus tard.

Les atouts

Grande précision pour économies d'énergie

Les sondes d’ambiance (thermostats) et la centrale ZE Thermozyklus sont sensibles à 0,15°C, une exclusivité de cette régulation qui permettra de mesurer et de gérer les micro fluctuations de température de la pièce pour ensuite adapter les besoins de la pièce aux contraintes et besoins de celle-ci. Le tout avec une précision inégalée.

Et lorsque que l’on sait que +1°C de température ambiante correspond à une moyenne de +7% de consommation, une grande précision permet de faire d’importantes économies d’énergie.

 

Auto-adaptative

image id=187La centrale ZE de ThermoZyklus s'appuie sur un algorithme de régulation breveté qui analyse en permanence les changements de températures et commande l’ouverture et la fermeture des vannes pour réguler la température de la pièce.


La centrale ZE de Thermozyklus, mémorise les données collectées tant au niveau de la température  dans les pièces, qu’au niveau des ouvertures des vannes pour chauffer ces pièces.

Ces données sont utilisées en permanence pour optimiser l’économie d’énergie et le confort.

Elle anticipe et apprend et apprend et apprend…

Gestion de l'inertie

image id=191La régulation Thermozyklus tient compte de l’inertie de la pièce et ne chauffera donc que si elle l’estime nécessaire. Lorsqu'une fenêtre s’ouvre, la température chute, mais la régulation détectera qu’il s’agit d’une ouverture de fenêtre et coupera le chauffage.

Pas besoin de placer des contacteurs aux fenêtres. Lorsque la fenêtre sera refermée, le chauffage ne redémarrera que si c'est nécessaire.

Sur le graphique ci-contre, la ligne blanche horizontale indique la température demandée dans la pièce, les zone rouges sont les période d'ouverture de la vanne et la ligne jaune correspond à la température mesurée dans la pièce.

Si la régulation estime que l’inertie de la pièce fera remonter la température jusqu’à la température de consigne, la ou les vannes resteront fermées.

De même, le chauffage se coupera avant d’atteindre la température de consigne, puisque la régulation tient compte de l’inertie de la pièce et de son émetteur de chaleur.

Confort Maîtrisé

image id=201Fini les fluctuations de température inconfortables avec la régulation Thermozyklus, sa précision et sa réactivité viennent pallier les carences des autres régulations.

Chaque pièce est chauffée suivant ses besoins et aucune n’est l’esclave d’une autre.

Fini les têtes thermostatiques manuelles sur les radiateurs qui prennent la température de la pièce à proximité du radiateur et non pas en son centre, ou à l’endroit où sera placée la sonde d’ambiance Thermozyklus.

La régulation THZ s’adapte automatiquement à l’environnement ambiant et aux habitudes des utilisateurs.

Equilibrage hydraulique et automatique de l'installation (Description complète ICI)

image id=196Les nouveaux moteurs "vannes" SK permettent à la régulation d'effectuer l'equilibrage hydraulique de l'installation par ouverture proportionelle de chaque vanne.

Si une pièce devait être plus éloignée, ou que les déperditions de celle-ci demandent une quantité plus importante d'énergie, la régulation en tiendra compte et "bridera" l'ouverture d'autres vannes de l'installation (ex : ouverture à 70%) pour accroître le débit dans la vanne de la pièce aux besoins plus importants.

Cette spécificité permet de garantir le confort dans toute la maison quelle que soit la nature du réseau ou les déperditions spécifiques de chaque pièce.

Le principe de la régulation THZ

image id=205Le fonctionnement du système de régulation le plus simple qui soit actuellement vous est présenté par le graphique 1.a : un thermostat ouvre un radiateur quand il fait froid et le ferme quand il fait chaud. Un tel système change d'état en permanence, donc il produit des variations de température comme le montre le graphique 1.b. De telles variations sont le plus souvent importantes donc inconfortables. Pour y remédier, on essaie de réduire puis d'équilibrer ces variations de température.

image id=206C´est là que le procédé thermocyclique se différencie. Ce procédé n´a pas pour but de réduire puis d'équilibrer ces variations. Au contraire, il stimule ces variations tout en les maintenant sous contrôle. C'est parce qu'elles sont sous contrôle qu'il est possible de les réduire au minimum; elles ne doivent en aucun cas être supprimées.

 

image id=207Le principe fondamental est d'utiliser les informations contenues dans ces variations de température. L'amplitude et la fréquence des variations de température (graphique 1b) dépendent entièrement du fonctionnement du système de chauffage et des conditions environnantes soit des temps morts, de la température des radiateurs et de la température ambiante; ce sont précisément les informations issues des variations qu'il s'agit de rassembler et d'utiliser pour la régulation. C´est pourquoi l'objectif ne doit être en aucun cas d'éliminer ces variations mais plutôt de les stimuler pour pouvoir mieux les contrôler puis les modifier pour la régulation. Si on éliminait ces variations, il serait alors impossible d'extraire les informations nécessaires à une régulation optimale. De ceci découle les premières phases du système (Graphique 2 ici amplifié).

Un radiateur est alimenté pendant un certain temps, le système répond un peu plus tard avec une température minimum et une température maximum. Un radiateur va être ouvert pendant un certain temps. De là, le système va répondre quelques instants plus tard en ayant déterminé une température minimale et une température maximale. Le procédé de régulation thermocyclique va dès à présent établir une relation entre le moment de la mise en marche du radiateur et des variations de température qui en résultent. Voici les valeurs qui vont être calculées: un point de départ pour l'ouverture des radiateurs, l'évolution de la température lors de l´ouverture des radiateurs et la durée de leur ouverture.

Ensuite, des paramètres seront établis en fonction de la différence mesurée entre la température de consigne et la température réelle, puis transmis au système qui fera les adaptations nécessaires. Grâce à ces calculs, on obtiendra des variations de température de très faible amplitude (généralement de 0.3 C°) comme le montre le graphique 3 (ici amplifié). L'évolution de la température est analysée de façon continue. A partir des données du cycle précédent, des paramètres sont établis. Les points de départ pour l´ouverture des radiateurs (E) et la durée de l'ouverture (D) sont de nouveau calculés pour le cycle courant afin que les valeurs préétablies soient confirmées. Un cycle est alors lancé. La différence entre la température réelle et la température de consigne est enregistrée. Elle permettra d'établir de nouveaux paramètres pour le prochain cycle. Selon cette méthode, des informations concernant le système et son environnement seront enregistrées. Tout changement de condition est pris en compte dans les nouveaux paramètres pour que la régulation soit adaptée en fonction.

image id=209

La régulation thermocyclique offre les avantages suivants :

Sans programmation préalable, THZ détermine la régulation optimale pour chaque système. Aucune caractéristique technique concernant le système ni aucune courbe de chauffage ne doivent être établies par avance. La régulation n´a besoin que d´une sonde de température et d'un commutateur. Aucune sonde extérieure n'est nécessaire à la régulation de la température de départ. Si la température de départ doit être réglée, la température minimale nécessaire est alors déterminée à partir des informations reçues. Les paramètres de sécurité sont facilement établis et les problèmes faciles à diagnostiquer.

 

Système et composants

image id=203Le système de régulation Thermosyklus pièce par pièce est modulaire et extensible. Il peut répondre aux besoins d’habitations résidentielles, tout comme à ceux de grands bâtiments tertiaires (copropriétés, bureaux, écoles, maison de repos, logements sociaux, …) reliées ou non à une GTC (Gestion centralisée).

La régulation peut également être équipée d'un boitier VR qui permettra de piloter deux vannes motorisées, deux pompes de circulation, le démarrage de la chaudière et la production d'eau chaude sanitaire.

En utilisant ce boitier, la température de l'eau envoyée dans le réseau sera modulée suivant les besoins des pièces et proportionnellement à leurs déperditions.

 

image id=230

 

Schéma des composants :

image id=211

______________________________________________________________

image id=212

 

 

 

 

 

 

La Centrale ZE :                                                                                   La Sonde RG :

image id=192 image id=202

 

 

 

 

 

 

 

La "Vanne" SK :                                                                                    La "Vanne" SF :

image id=196 image id=200

 

 

 

 

 

La sonde aveugle et/ou l'émetteur récepteur FE :

image id=193

 

 

 

 

 

 

Commutateur ST :                                                                                   Régulateur VR :

image id=217 image id=218

 

 

 

 

Emetteur/Recepteur :                                                                              Amplificateur FV :

image id=193 image id=219

 

 

 

 

 

 

 

Logiciel Pci (configuration) :

image id=220

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Logiciel Pci (Progr. horaire) :

image id=221

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Document(s) associé(s) à cette référence :

doc Présentation de la régulation ThermoZyklus

Présentation de la régulation pièce par pièce de ThermoZyklus

( Voir le document )
- - - - - - - - -